Blog d'Amaury da Cunha Le Monde 26sept12

 

La poésie a-t-elle une place dans la rentrée littéraire ?

 

"[...] Plus alarmante encore, la voix d'une toute jeune maison d'édition À verse, qui explique qu'au-delà du préjudice matériel occasionné par cette "menace", c'est l'éternel problème d'identité dont est à nouveau victime la poésie.  « Le problème est un problème de fond : confondant les genres littéraires, le CNL prend le risque d'annihiler la voix du poète, le "faire" même du poète, son exposition. La pétition écrite et rendue au CNL établit un constat alarmant, et rend compte d'une réalité : le poète ne vit pas de son art, et, s'il n'est plus aidé financièrement par les institutions, il viendra se perdre tout à fait. »

 

[...]

 

Annoncée par une dépêche AFP en juin, les éditions À verse publient  leur premier livre : Piliers d'Alena Meas, premier recueil d'une jeune poète franco-tchèque. Ce livre est le fruit d'une coédition entre une maison pragoise et une maison parisienne. Ses éditeurs ne manquent pas de lucidité sur l'audace d'une telle aventure : "Si l'édition semble être aujourd'hui un pari, la poésie est une prise de risque, une forme d'expression densifiée, un fil solide, infiniment contraignante et infiniment libre. Si codée à l'origine qu'elle semble comme implosée aujourd'hui, jusqu'à échapper à tout définition précise. Ce que nous voulons, en publiant avant tout de jeunes auteurs, c'est rendre compte de ce paradoxe et de cette évidence : la poésie s'apprend toujours, et elle s'écrit encore."

Télécharger le fichier PDF "LeMonde.fr" (246.2 Ko)
contenu du fichier

mentions légales |  contact | a-verse.org © Tous droits réservés