Edito du n°0



« Tu réapprendras à écouter ».

 

Avant d'être mots, la poésie est très certainement écoute ; le poète est d'abord un auditeur et c'est en écoutant le monde qui l'entoure ou simplement le bruit que fait une pierre en rebondissant sur l'eau qu'il peut écrire. Le poème se fait alors entendre, au poète qui lui prête sa main, puis au lecteur. C'est à cette étape de la réception que ce vers d'Alena Meas choisi comme amorce prend une ampleur tout à fait remarquable : dans un monde comme le nôtre, où les notions de temps ont tendance à être brouillées – mais laissons là les lieux communs qui ne cessent de courir sur notre société –, lire de la poésie est de moins en moins répandu, d'ailleurs la poésie ne semble pas très visible – alors que, selon certains, de manière assez paradoxale, il n'y aurait jamais eu autant de poètes qu'à l'heure actuelle. C'est que la lecture de la poésie prend du temps, il faut y goûter et y revenir plusieurs fois car son sens n'est pas donné immédiatement – ou alors c'est qu'il ne faut pas se fier à l'apparente simplicité de certains poèmes. Il nous faut donc sans cesse réapprendre à écouter et prendre ce temps pour écouter, laisser retentir quelque chose en nous.

 

Notre volonté, avec Ricochets-Poésie, est de créer un lieu pour écouter les jeunes poètes d'aujourd'hui qui, peut-être, seront les poètes de demain. Ces jeunes poètes sont tous en quête d'une voix singulière, qu'elle soit déjà bien affirmée ou encore un peu balbutiante. Cette quête, comme nous pouvons le constater à la lecture, est le fruit d'un lent travail d'écriture, d'un lent mûrissement. Ici, nous souhaitons donner un lieu où le poème est donné aux regards, en quelque sorte mis à l'épreuve, pour encourager ainsi les jeunes poètes à continuer d'écrire.

 

Ici, les poèmes vont prendre des résonances particulières car ils ne se trouveront plus jamais dans la même position : ils vont en effet voir leurs spécificités s'affirmer parmi les poèmes d'autres auteurs et les illustrations de jeunes artistes, ils vont voir aussi des échos inattendus se former avec ces autres créations : c'est dans cette perspective que nous avons choisi le titre Ricochets-Poésie.

 

Savoir écouter, c'est aussi écouter ceux qui avant nous ont donné une voix, des voix, à la poésie et c'est un grand honneur de pouvoir entendre dans ce numéro le parcours exemplaire de Claude Vigée. Savoir écouter et rebondir. D'où une partie consacrée également ici à des réflexions sur la littérature, sur la poésie, sur des œuvres poétiques.

 

Mais d'abord, réapprendre à écouter, encore une fois.

 

Blandine Douailler

directrice de publication


mentions légales |  contact | a-verse.org © Tous droits réservés