8e Festival DécOUVRIR à Concèze




le Dimanche 15 août 2010 à 20h 30
le Dimanche 15 août 2010 à 20h 30

Dimanche 15 août à 20h30 : Lecture dans le cadre du 8e festival DécOUVRIR à Concèze (19)

 

Quelques membres de l’équipe d’À verse (Alexis Denuy, Blandine Douailler, Pierre-André Poinsignon) seront présents pour donner lecture de poèmes publiés dans la revue lors de ce festival mêlant poésie et chanson.

 

Entrée libre

 

Plus d’informations : www.matthiasvincenot.net

 

Vidéo de l'édition 2010 du festival

 

http://www.dailymotion.com/swf/video/xf5xjj?additionalInfos=0" /> http://www.dailymotion.com/swf/video/xf5xjj?additionalInfos=0" width="480" height="269" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always">


Festival DécOUVRIR 2010 à Concèze (en Corrèze)
envoyé par stristan. - Découvrez plus de vidéos créatives.

 

Programme complet du festival :

 

 

8ème Festival DécOUVRIR

 

 

A Concèze (en Corrèze, entre Juillac et Pompadour),

 

 

du 12 au 17 août 2010.

 

 

« Croiser poésie et chanson, univers et styles, dans un esprit d’ouverture et de découverte ».

 

Organisé par Matthias VINCENOT (directeur artistique du Festival)

et l’association DécOUVRIR, en partenariat avec l’Académie Charles Cros

et avec le soutien de la municipalité et du Foyer rural de Concèze.

 

 

 

Entrée libre

Les soirées ont lieu à 20h30 et se déroulent dans la Salle du Foyer rural.

 

Renseignements : poesiechanson@yahoo.fr / 05 55 25 61 51 / 06 60 26 68 00

 

www.matthiasvincenot.net

 

 

 

 

Pour son lancement, le Festival DécOUVRIR de Concèze se délocalise exceptionnellement mercredi 11 août à Brive (à la bibliothèque-médiathèque centrale – Place Charles de Gaulle) pour une rencontre-débat sur le thème « Chemins de poésie et de chansons : rencontre autour de l'écriture et de l'interprétation », avec la participation de plusieurs participants présents à Concèze durant le Festival. A 20h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 12 août, 20h30

 

 

 

Isabelle MAYEREAU

 

www.isabellemayereau.com / www.myspace.com/isabellemayereau

Des aquarelles jazzy et sa voix qui nous surprend toujours, à la fois plus douce et plus “saignante” que dans le souvenir, Isabelle Mayereau est une reine de l’allusion, de la légèreté, de l’ellipse, elle aime les personnages bizarres, fantômes ou fantasmes d’un monde louche. Les choses les plus noires sont dites dans un frisson. Son dernier album, Hors pistes, est sorti cette année.

 

 

 

 

Max ALHAU

 

 

            Poète, il a publié une vingtaine de recueils, dont parmi les derniers  Proximité des lointains (L’Arbre à paroles, 2006, Prix Charles Vildrac de la S.G.D.L.) et D’asile en exil (Voix d’encre, 2007, Prix Georges Perros). Critique, il collabore ou a collaboré à Autre Sud, Diérèse, Europe, La N.R.F.

 

 

 

 

 

Emilie MARSH

 

www.emiliemarsh.com   / www.myspace.com/emiliemarsh

            Née en 1987, son univers envoûtant nous parle des femmes, de leurs désirs, une poésie de l'intimité. Des morceaux qui accrochent, sous les subtils arrangements du multi-instrumentiste Etienne Champollion. Le duo s'agrandit parfois pour inviter une dizaine de musiciens sur scène... mélangeant ainsi les univers de la chanson et de la musique classique.

 

 

Lisa PORTELLI

 

www.myspace.com/lisaportelli

En 2006, à 19 ans, elle figure déjà parmi les Découvertes du Printemps de Bourges, puis au chantier des Francofolies de La Rochelle. Son style musical et sa présence sur scène fascinent. Personnalité aux goûts musicaux sans frontières, aux multiples facettes, elle joue de ses propres ambiguïtés par une espèce d’urgence de vivre. Son nouvel album paraîtra en 2011.

 

 

Je rigole.

 

www.myspace.com/jerigoleandoni

Mené par Andoni Iturrioz, Je rigole. charge les étoiles en chevauchant un météore au bord de l’implosion. Le progrès n’a pas eu lieu, l’amour est satanique, l’enfance est en danger et la beauté est partout. Inventif et minimaliste, c’est avec guitare, clarinette, clarinette basse, et la puissance des mots d’Andoni que Je rigole. clame sa joie noire vers le ciel. Le bonheur n’est pas loin mais il faut courir.

 

 

 

 

Vendredi 13 août, 20h30

 

 

 

Anne VANDERLOVE

 

www.anne-vanderlove.com

Chanteuse libre et reine du folk, elle chante depuis plus de 40 ans…« Ballade en novembre », en 1967, l’impose comme  une grande dans le paysage des Auteurs-Compositeurs-Interprètes. « Joan Baez française », elle a délaissé le Show-Biz et a pris les chemins de traverse comme dans « les adolescences rebelles », mais son public l’a toujours attendue à la croisée de ces chemins. En cinq albums depuis 1998, elle chante, de sa voix chaude et émouvante, la vie, nos vies, avec tendresse et révolte.

 

 

Bernard SAUVAT

 

bernardsauvat.free.fr / www.myspace.com/sauvatbernard

Du "Professeur est un rêveur" à "l'Amitié", de "La robe verte" à "Monsieur Clément"... il se balade en chantant depuis plus de trente-cinq ans. Il poursuit sa route d’artiste en travaillant notamment avec les auteurs Pierre Grosz et Frank Thomas. Lyrique impressionniste aux couleurs des histoires de la vie, fidèle de l'émotion et de l'amitié à partager, il a  toujours la même envie d'être présent avec la même foi, celle du débutant.

 

 

Sylvie NEVE

 

sylvie-neve.blogspot.com

            Poète, elle  collabore à de nombreuses revues de poésies, et a publié une dizaine de recueils. Elle pratique la lecture/action, en public, seule ou en duo avec Jean-Pierre Bobillot. Elle a inventé une forme poétique, baptisée poème expansé, combinée avec le principe de réécriture. Ainsi, elle a entrepris sa version de Poucet, puis de Peau d’âne : Poème du petit Poucet (éd. Trouvères&compagnie, 2007) ; Peau d’âne (éd. Trouvères&compagnie, 2010), – vient le tour de Barbe bleue.

 

 

Marie ESPINOSA

 

www.myspace.com/mariespinosa

« Charmante jeune fille de 26 ans », elle a écrit et composé un premier disque éclatant, La démarrante, après une rupture sentimentale. S’y succèdent les photographies sentimentales de sa vie, en onze titres. Découverte par le producteur Marc Lumbroso, son album La démarrante a été enregistré en partie à Nashville avec Joe Hardy (ZZ top, Steve Earl) et en partie à Paris avec Jacques Ehrhart (Camille, H. Salvador).

 

 

MATEO

 

www.myspace.com/lesitedemateo

Il est originaire de Toulouse. En 2006, on le retrouve dans Entrée d’artistes sur France Télévision, et aux Rencontres d’Astaffort. Encouragé par Pascal Sevran autant que par Francis Cabrel, il part à l’assaut de la Capitale. A l’été 2008, un producteur québécois (Lynda Lemay) lui offre un studio et des musiciens à Montréal... Mais c’est en 2009 à Paris, qu’un nouvel auteur bouscule son répertoire...

 

 

 

 

Samedi 14 août, 20h30

 

 

 

Hélène MARTIN

 

www.helene-martin.com

« Depuis qu’elle chante, elle se balade sur la ligne de crête qui fait s’accorder la musique aux mots, les mots à la musique. Faut avoir pour ça le pied marin, le pied aérien, et savoir en tout cas faire de francs pieds de nez aux conventions et aux conventionneux » (Brigitte de Saint-Martin). Elle est l’une des interprètes de poésie les plus fortes et les plus sensibles. Mis en musique et chanté par elle (repris aussi par Etienne Daho), « Le condamné à mort » de Jean Genet (« Sur mon cou… ») est un standard. Son intégrale, Voyage en Hélénie, qui vient de sortir, a reçu un Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros (« Parole enregistrée et documents sonores »).

 


Jean-Pierre REGINAL

 

www.jpreginal.com/ www.myspace.com/jeanpierrereginal

            Il est de ceux qui, sans coup d’éclat, tout en douceur et patience, creusent lentement leur sillon dans la chanson. Voilà longtemps qu’il avance, sans concession, ombre furtive dans ce métier de lumière, dans le regard une flamme d’une contagieuse conviction. Il a une « voix qu’on n’oublie pas » (VSD).

 

 

Clémentine POIDATZ

 

            Née en 1981, elle fait partie des révélations des César 2009. Au cinéma, elle joue notamment dans La frontière de l’aube et Les amants réguliers de Philippe Garrel, Je crois que je l’aime de Pierre Jolivet et fait également une apparition dans Marie-Antoinette de Sofia Coppola. A la télévision, elle joue dans Les enfants d’Orion de Philippe Venault et dans un épisode des Petits meurtres d’Agatha Christie. En 2010, c’est Un sourire malicieux éclaire son visage de Christelle Lheureux et le court métrage Yoshido (les autres vies) de Sébastien Betbeder, en sélection à Paris cinéma.

 

 

Francis COFFINET

 

http://francis.coffinet.free.fr/  

 

Acteur (cinéma / télévision)  et également auteur, il a publié une quinzaine de livres et travaille régulièrement avec des peintres et des graphistes, collabore à de nombreuses revues en France et à l’étranger. Ses poèmes ont été traduits en coréen, en bulgare, en roumain, en turc, en hongrois, en allemand, en russe, en anglais et en espagnol... Il mène en parallèle un travail de plasticien lié au poème.

 

 

 

Jean ALAMBRE

 

www.jean-alambre.com / www.myspace.com/jeanalambre

S’il se revendique des musiques traditionnelles et de la filiation des troubadours limousins, c’est pour chanter – comme eux en leur époque – son temps présent, mais aussi pour chanter un esprit d’insoumission resté intact.

 

 

 

 

Les JETES DE L’ENCRE

 

www.lesjetesdelencre.com / www.myspace.com/lesjetesdelencre

Ils courent le monde de cabarets en festivals, guitares et contrebasse en bandoulière, alliant douce mélancolie et humour coin de lèvre sans omettre quelques chansons explosives qui sont reprises ça et là.

 

 

 

 

Dimanche 15 août, 20h30

 

 

 

Jean-Pierre KALFON

 

Plutôt que de dire quelques poésies au Festival DécOUVRIR, Jean-Pierre Kalfon, accompagné de ses complices, le guitariste Éric Traissard et le bassiste Christophe  Garreau, a choisi d'interpréter ses « chansongs », dans un esprit rock, blues, ballades, considérant qu'elles sont des expressions « poétiques » de notre époque.  Musicalement, les textes sont écrits par lui-même et par son ami Boris Bergman. La musique, elle nous parle quand on l’écoute, pas quand on en parle.

 

 

Thierry CHAZELLE / Lili CROS

 

www.liliplusthierry.com

C’est l’histoire d’elle et lui, comme un poème en tandem. Un duo doué, un couple qui fait la paire, ou plutôt des duettistes en solo. Les chansons de Thierry, douces-amères, à l’élégante émotion, répondent aux envolées mélodiques acérées de Lili Cros, diva espiègle. Leur nouvelle formule de concert -en duo acoustique- est un ping-pong artistique et joyeux.

 

 

Eric GUILLETON

 

www.myspace.com/ericguilleton

Il n'est pas à la mode, tant mieux : il chante depuis trente ans, ses chansons s'inscrivent dans le temps, et il n'a rien renié. Dans ce qu'il chante, il y a un peu du jeune homme révolté qu'il était, furtivement, en douceur, proche en cela du « charme acide de la révolte » d'Alain Souchon. Son regard est lucide mais fraternel. En l'écoutant, on prend un bain d'humanité.

 

 

Autour de la revue « A Verse »

 

www.a-verse.org

Cette revue semestrielle de création poétique souhaite contribuer à la découverte et à la reconnaissance de jeunes talents, poètes et illustrateurs en herbe, par ailleurs déjà publiés ou non. C’est une réunion de voix nouvelles et de voix multiples où se mêlent au français des échos tchèques, tunisiens, mexicains, anglais, allemands. La revue est née à l’initiative de deux étudiantes de l’université Paris IV-Sorbonne, Cathia Chabre et Blandine Douailler, formées aux ateliers d’écriture de l’université.

 

 

 

Yannick LE NAGARD

 

yannick.lenagard.free / www.myspace.com/lenagard

            Il manie à merveille les leviers du rire et des questionnements insolites. De la critique des errements postmodernes au joyeux chahut du langage, en passant par un discours amoureux très personnel, il nous expose une vision du monde où le sens de l’absurde n’exclut pas la foi en la vie.

 

 

 

 

Lundi 16 août, 20h30

 

 

 

Marie Christine BARRAULT et Pierre FESQUET : Notre sentier

 

Marie Christine Barrault entame une carrière au théâtre où elle interprète Max Frish, Corneille, Sarraute, Claudel, Tchekhov, O’Neil, Marguerite Duras…, sous la conduite de metteurs en scène exigeants, Gabriel Garran, Roger Planchon, Raymond Rouleau, Jacques Rosner… Son entrée au cinéma se fait sous la direction d’Eric Rohmer dans « Ma nuit chez Maud » avant d’être l’inoubliable interprète de « Cousin, cousine » de Jean-Charles Tacchella qui lui vaut d’être nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice de l’année 1976.  Elle alterne alors le théâtre, le cinéma (Woody Allen, André Delvaux, Andrzej Wadja…) et la télévision (avec des réalisateurs comme jean Lhôte, Claude Santelli, Michel Boisrond, Roger Vadim…) où elle incarne des personnages forts adaptés de la littérature et de la réalité tels que Marie Curie ou Jenny Marx. Elle aime de plus en plus travailler en compagnie de musiciens sur des spectacles de toute sorte mêlant musique et texte.

           Pierre Fesquet est comédien, metteur en scène et professeur de théâtre. Son éclectisme le conduit de Fassbinder à des spectacles musicaux originaux. Il crée d’ailleurs en 2007 un récital autour de ses propres chansons. Avec Marie Christine Barrault, il joue par ailleurs dans « Si Noël m’était compté », une lecture musicale de textes autour de Noël.

 

 

WEEPERS CIRCUS

 

www.weeperscircus.com / www.myspace.com/weeperscircus

Déjà huit albums depuis son apparition sur la scène musicale, De « Liverpool », hommage inspiré aux Beatles, à une reprise échevelée de « Kashmir » en passant par « Le cirque des gens qui pleurent » et « La renarde », c’est un univers lumineux qui se découvre, une musique chaloupée, dansante, tricotée par des protagonistes enfiévrés, à la bonne humeur communicative. En novembre 2009, le groupe publie un livre-disque de chansons pour enfants, Weepers Circus à la récré, illustré par Tomi Ungerer (Les trois brigands), qui obtient un Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros en 2010.

 

 

 

 

Marc HAVET

 

www.marchavet.com

            Chanteur profond et désopilant, « armé de son piano, il dispense avec fougue ses chansons »  (Libération ). « Rêveur ou bouillonnant, utopiste assumé, l’olibrius s’en donne à cœur joie sans format ni sagesse »  ( Télérama ).  Architecte, pianiste de jazz, auteur et compositeur, il a créé à Paris, dans le 14°, un petit lieu, « Le Magique », où il expérimente ses chansons auprès du public.

 

 

Matthias VINCENOT

 

www.matthiasvincenot.net

Poète, né en 1981, il a publié huit recueils et figure dans diverses anthologies, notamment Anthologie de la poésie française de Jean Orizet (Larousse, 2007) et Poésies de langue française, 144 poètes d’aujourd’hui autour du monde, de Stéphane Bataillon, Sylvestre Clancier et Bruno Doucey (Seghers, 2008). Sociétaire de l’Académie Charles-Cros et directeur artistique de « Poésie en liberté », il est par ailleurs professeur aux Cours de Civilisation française de la Sorbonne. Ainsi que le lui a écrit Jean L'Anselme : "Aucun doute pour moi, tu montres le chemin à ceux de demain".

 


Sandrine CABADI

 

cabadi.hautetfort.com / www.myspace.com/sandrinecabadi

À la fois tendre et mutine, elle nous ouvre des pans de cervelle et de cœur, le sien, le nôtre, en forme de textes où fleurissent petites et grandes angoisses, du burlesque au quotidien, où déambulent des amoureux, des mal-aimés, des malappris, et des marabouts de ficelle. C'est sur scène, à cheval sur son piano, qu'elle révèle toute son énergie. Elle mêle à son interprétation son expérience de comédienne, le tout dans un tourbillon de rythmes et de mélodies riches et variés. Après un LP de 7 titres piano et voix sorti en 2008, un album avec une violoniste et un batteur est prévu fin 2010.

 

 

 

 

Mardi 17 août, 20h30

 

 

 

François CORBIER

 

www.francoiscorbier.fr / www.myspace.com/francoiscorbier

Corbier, avant tout artiste de cabarets, a fait presque par hasard de la télévision, poursuivant ni plus ni moins son métier de comédien-chanteur. Depuis quelques années, il a repris sa guitare avec ses chansons pour adultes, impertinentes et drôles, tendres et décalées. Il est une sorte de folk-singer français, dont le nouvel album, Presque parfait, est sorti il y a peu.

 

 

 

 

Pierre SOUCHON

 

www.pierresouchon.fr / www.myspace.com/pierresouchon

« On l’avait quitté alors qu’il composait pour son illustre père, collaborant aussi avec

Sandrine Kiberlain et Jane Birkin, entre autres projets musicaux. Avec son nouvel album, Piteur’s friends, d’inspiration douce-amère, Pierre nous entraîne dans un univers surréaliste, bien à lui, très British, à l’énergie mélancolique, en gardant le sens du jeu de mots ludique ».  (Musicactu)

 

 

 

 

Jean-Luc DESPAX

 

lesdouzedeblog.blogs.nouvelobs.com / bibliobs.nouvelobs.com/blog/poesie-a-haut-debit

Poète, il est lauréat du prix Arthur Rimbaud en 1991. Il est aussi l’auteur d’un essai biographique sur le grand poète russe Ossip Mandelstam et d’un roman : Prof is beautiful aux éditions Aden. Son récent recueil de poèmes satiriques et politiques, Des raisons de chanter, est publié au Temps des Cerises. Il vient de composer : 220 slams sur la voie de gauche. Critique littéraire, il a participé à tous les numéros d'Aujourd'hui Poème, et il tient depuis mai 2007, un carnet poétique sur la toile : Les Douze de Blog ainsi que le blog de poésie du site Bibliobs : Poésie à Haut débit.

 

 

 

 

Vanina MICHEL

 

www.myspace.com/vaninamichel

Celle qui fut la vedette féminine  de Hair  en 1969 au côté de Julien Clerc, revisite  Prévert par la face des inédits. Un récital plein de surprises où se dévoile mot à mot un Prévert méconnu.  Cet autre Prévert polémiste, actuel, Vanina Michel le fait danser entre swing, biguines et tango. "Vanina chante et met en musique Prévert…C’est un mariage d’amour entre sa voix, sa sensibilité,sa musique et les paroles du poète . Et une fête pour le cœur et l’oreille". (Georges MOUSTAKI) 

 

 

 

 

Linda Maria BAROS

 

www.lindamariabaros.fr

Auteur francophone d’origine roumaine, elle vit à Paris. Elle a publié cinq recueils de poèmes, dont trois en France aux éditions Cheyne - Le Livre de signes et d'ombres (Prix de la Vocation 2004), La Maison en lames de rasoir (Prix Apollinaire 2007), L’Autoroute A4 et autres poèmes (2009), deux ouvrages de critique littéraire et des pièces de théâtre.  En Roumanie, Linda Maria Baros est l’initiatrice et l’organisatrice du Festival Le Printemps des Poètes (55 villes) et la directrice de la revue littéraire bucarestoise VERSUs/m.  À Paris, elle est la secrétaire générale adjointe de La Nouvelle Pléiade et la secrétaire adjointe de l’Association des Traducteurs de Littérature Roumaine.

 

 

Marion BRUN

 

Etudiante en littérature à la Sorbonne, elle a publié son premier recueil de poèmes, Je cours après la joie, en 2008 aux éditions l'Harmattan et lira des poèmes inédits qui paraîtront dans son prochain recueil "Topiques".

 

 

 

Partenaires : Académie Charles Cros, France-Bleu Limousin, Printemps des Poètes, Mairie de Concèze, Foyer rural de Concèze, Conseil régional du Limousin, Conseil général de la Corrèze, Ville de Brive, Communauté de Communes du Pays de Pompadour, Ministère de la Culture et de la Communication, Creandi, Intermarché Pompadour, transports Lasternas, Crédit agricole, Sodigel, Sothys, laboratoire Ratiopharm, Eifel, Sicame, Auberge de la Marquise de Pompadour, Logis de Corrèze / Auberge de la Mandrie de Pompadour.


mentions légales |  contact | a-verse.org © Tous droits réservés